Damien CASTERA

Retour aux riders

Homespot

Chambre d'Amour, Anglet, France

Date of Birth

11/12/1983

Best tricks

Tubering, carving, nose-riding

1
1
1/4

1

2
2/4

2

4
3/4

4

3
4/4

3

Qu’est-ce que ça signifie pour toi d’être dans la Picture Family ?

Rejoindre la Picture Family est une évolution logique dans mon parcours de surfeur-aventurier. Il y a quelques années, j’ai mis un terme à ma carrière de compétiteur pour réaliser des projets au plus proche de la nature sauvage. L’Alaska, la Patagonie, La Papouasie, l’idée étant de réconcilier les sports de glisse avec l’esprit d’aventure, la marche, la pêche, la poésie et les rencontres humaines. Je sais que cela correspond parfaitement à l’ADN de Picture Organic Clothing.

Je suis aujourd’hui heureux de pouvoir porter des produits éco-conçus, de développer des projets d’exploration intégrant une démarche environnementale et humaine, et de rejoindre une équipe française, jeune et dynamique. C’est très stimulant !!!

Comment et quand as-tu commencé à surfer ?

J’ai passé mon enfance à jouer dans les vagues. Mon père, qui a une formation d’océanographe, m’a transmis très jeune sa passion pour l’océan, la vie marine, la pêche et la nature en général. Après des années à explorer les fonds marins, j’ai décidé d’apprendre à glisser sur l’eau. J’avais 11 ans.

Quels sont tes projets futurs et ambitions ?

J’ai pas mal de projets en général, reste à savoir ceux qui seront réalisés. En Mai, nous tournons le troisième volet d’ODISEA, avec le snowboardeur Mathieu Crepel. Une odyssée sportive, humaine et environnementale qui retrace le parcours d’une goutte d’eau, depuis les montagnes jusqu’à l’océan, du flocon à la vague. Après une expédition en Alaska et une en Patagonie, nous entreprendrons celle-ci dans les Pyrénées, à deux pas de chez nous, avec cette volonté de montrer que la valeur d’une aventure n’est pas proportionnelle au défilement kilométrique.

Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde, l’aventure est un trésor que les gens enthousiastes découvrent chaque matin devant chez eux. Je travaille également sur un projet de film documentaire sur le Liberia, certainement pour Juin prochain. Je ne peux pas trop en dire pour l’instant mais l’aventure portera en partie sur d’anciens enfants soldats qui auraient troqué leur fusil d’assauts contre des planches de surf.

Quel est ton meilleur souvenir en surf ?

Sans aucun doute mes sessions de surf en Alaska, partagées avec les lions de mer, les orques, les ours sur la plage et les montagnes enneigées faisant rempart sur l’horizon. Une aventure surf au royaume de Jack London.

Suivez Damien CASTERA sur Instagram